Votre site Internet conforme au RGPD du 25 mai 2018

Com'Quoi le «Made in France» est possible !
Nouveau projet professionnel : «Com’Quoi le Made in France est possible !»
30 mai 2017
Tout voir

Votre site Internet conforme au RGPD du 25 mai 2018

RGPD

À partir du 25 mai 2018, le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) s’applique à tous les traitements de données personnelles des individus issus de l’Union Européenne.

Les objectifs du législateur européen exprimés à travers ce règlement sont multiples, renforcent et harmonisent la protection des données des personnes en prenant en compte les récentes évolutions technologiques (Big Data, objets connectés, Intelligence Artificielle) et les défis qui accompagnent ces évolutions depuis la dernière directive en vigueur.

L’individu est placé au cœur du dispositif légal qui voit ainsi ses droits renforcés (consolidation des obligations d’information, restrictions en termes de recueil de consentement, nouveau droit à la portabilité des données, à l’effacement, etc.).

 

Les entreprises de l’Union Européenne qui recueillent des données à caractère personnel devront se soumettre à de nouvelles règles, plus strictes, concernant la protection de ces données.
Pour être en conformité, les entreprises doivent mettre en place des systèmes et des processus, sous peine d’une amende pouvant aller jusqu’à 20 millions d’euros, ou 4% du chiffre d’affaires annuel global.

Qui a-t'il à faire pour le 25 mai 2018 ?

Qui a-t'il à faire pour le 25 mai 2018 ?

Mise à jour des mentions légales

Les mentions juridiques d'un site internet, pour qu'il soit conforme au RGPD, doivent être mises à jour. Le Règlement énonce également que les mentions légales propres aux traitements de données personnelles sur votre site internet doivent être fournies "au moment où les données sont obtenues".

Consentement éclairé pour le bandeau cookies

Certaines fonctionnalités incontournables d'un site internet (comme Google Analytics), pour qu'il soit conforme au RGPD, utilisent des cookies dont le dépôt sur le terminal nécessite le consentement de l'utilisateur. Le RGPD impose que ce dernier puisse revenir sur sa décision.

 

Minimisation des données collectées

Le RGPD rappelle qu'il est interdit pour un responsable de traitement de collecter des données personnelles sans lien avec la finalité du traitement. Il est également intéressant de vérifier si des données sensibles sont traitées sur son site internet pour qu'il soit conforme au RGPD.

 

Sécurisation accrue des données

La sécurisation des données des utilisateurs est au cœur de l'attention du législateur européen et un site internet conforme au RGPD passe par un audit complet de sécurité. Surtout qu'en cas de piratage, la CNIL peut obliger un responsable de traitement à avouer à ses utilisateurs que leurs données ont fuité !

En savoir plus en vidéo :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *